Home Page Frequently Asked Questions Contact Us  

Apprendre l'anglais jeune pour mieux se défendre plus tard

Le drapeau des Etats-Unis d'Amérique

Nos idées

Les langues : identité et culture

Dans une Europe qui restera toujours multilingue, l'apprentissage des langues ouvre des portes. À titre individuel, il peut ouvrir la voie vers une plus belle carrière, vers la possibilité de vivre, d'étudier ou de travailler à l'étranger, et permet même de mieux profiter de ses vacances. Pour les entreprises, un personnel multilingue peut ouvrir la voie des marchés européen et mondial. 

Mais il y a plus que cela. La langue parlée par une personne fait partie de son identité et de sa culture. Apprendre des langues signifie ainsi comprendre les autres et leur façon de penser. Cela signifie s'opposer au racisme, à la xénophobie et à l'intolérance. 

Deux langues

L'enquête Eurobaromètre de la Commission de février 2001 a montré que, dans certains pays d'Europe, pratiquement tout le monde parle au moins deux langues. Cela prouve que tout le monde est capable de parler plusieurs langues et que cela n'est pas réservé à une élite. 

L'Union européenne veut que tous ses citoyens aient accès aux avantages que peuvent apporter les connaissances linguistiques. L'apprentissage des langues est donc un élément essentiel de nos programmes d'éducation et de formation.

Apprendre l'anglais si tôt ?

Pourquoi parler plusieurs langues le plus tôt possible? Pour des raisons neurophysiologiques: à partir de 10 ou 11 ans, les synapses (ces zones de contact entre les neurones) se sclérosent. Or elles jouent un rôle majeur dans la rétention des souvenirs. 

A cela s'ajoute l'oreille. Jusqu'à 10 ou 11 ans, elle est réceptive à tous les sons. Ensuite, elle devient sélective: elle ne perçoit plus que les sons récurrents, entendus dans l'entourage. Résultat: un francophone qui apprend l'anglais à 13 ans prononce difficilement les "h" car il ne les entend pas.

Enfin, les familles craignent que l'on n'apprenne trop de choses aux enfants. Or les capacités du cerveau sont infinies et sous-exploitées par les programmes... Le plurilinguisme scolaire précoce n'existe nulle part dans le monde. Cette idée devrait être promue par la France.

Bien sur, nous ne "concurrençons" pas les cours d'anglais dispensés à l'école. La multiplicité des sources est exponentielle Parce que 1+1 = 3, avec le Play Club, le résultat est renforcé !